Poussière, tu retourneras en poussière...

Ça fume à Fukushima !

 

Alors que, jour après jour, la terre ne cesse de trembler au Japon, le 7 mai 2011, le feu a manifestement pris à Fukushima, dans une indifférence provisoirement générale.

 

Déjà  2 jours, 2 mois  se seront écoulés depuis la catastrophe, et il faut toute la persévérance des internautes pour grappiller ici ou là des informations sur ce qui se passe sur le site nucléaire dévasté au Japon et dans le monde.

 

http://www.agoravox.fr/actualites/environnement/article/ca-fume-a-fukushima-93598

 

Que faudra-t-il encore pour que les instances internationales, au nom de la sécurité mondiale, viennent enfin investir ce site et décident d’éradiquer de la surface de la Planète l’énergie nucléaire, avant que ce ne soit elle qui ne nous éradique ?

   

 

Comme dit l’ami africain :

 

« Quand il y a de la fumée, c’est que le feu n’est pas loin ».

 

Devons nous nous mobiliser pour des banaux partis politiques gonflés aux "blas-blas"  ou  prendre  conscience de notre EXISTENCE …

Je vous le demande … !!

 

L’agriculture moderne épuise la terre.

 

En Inde, quand les paysans ne se suicident pas (il s’agit du plus haut taux de suicides d’agriculteurs dans le monde), ils s’entassent dans les bidonvilles, en périphérie des grandes villes ou encore se louent sur les propres terres qu’ils ont vendues pour rembourser leurs dettes.

 

L’Île de France. Dans cette agglomération de 12 millions d’habitants, il n’y a plus que 150 maraîchers quand on en comptait 350 il n’y pas si longtemps. On perd entre 30 et 35 000 exploitations par an en France. Comment ferons-nous quand nous aurons besoin de l’agriculture pour subvenir à nos besoins ?

 

La Guadeloupe a perdu plus de 60 % des sols agricoles au profil de l’immobilier  Et continue d’en vendre .

 

Le pétrole va finir par manquer. La France dépend des camions et des avions qui chaque jour alimentent Rungis. Nous disposons de 3 ou 4 jours d’autonomie.

 

Les politiques ont-ils réfléchi à des solutions ?

 

Il s’agit de retrousser ses manches pour mettre en place un modèle de développement qui respecte l’homme, la VIE et son environnement.

 

Arrêtons de dépenser nos énergies inutilement dans des multiples hypothétiques religieuses, politiques, magiques de tout genre  et créons un ENSEMBLE pour notre SURVIE .

 

 

FUTUR PROJET : COMMENT MOURIR en douceur ?

Écrire commentaire

Commentaires : 0